Prêt personnel

Vous envisagez une ou plusieurs dépenses qu’il vous sera difficile d’assumer sans un coup de pouce ?

Le prêt personnel est conçu pour vous. Aussi appelé prêt « privé » ou prêt à la « consommation« , il s’agit d’un prêt à tempérament à remboursement périodique.

Pourquoi contracter un prêt personnel ?

Vous pouvez demander un prêt dans le cadre de vos achats privés en tout genre : ordinateur portable, mariage, voyage autour du monde, dépenses imprévues, frais scolaires… Toute dépense pour laquelle vous n’avez pas les fonds suffisants sur votre compte banquaire.

Comment cela fonctionne ?

Les montants de prêts varient en fonction des différents organismes. En général, ils débutent à partir de 1250€ et peuvent aller jusqu’à 50 000€. Définissez vos besoins selon votre projet et calculez le budget nécessaire pour le concrétiser.

emprunt personnelLes taux dépendent également des banques et autres courtiers. Ils oscillent en général entre 4,7% et 15,5%, ce qui n’est pas négligeable. Cependant, la durée de remboursement est nettement plus courte qu’un prêt hypothécaire ou un prêt voiture puisque le montant est moindre. Il est donc plus facile d’assumer un prêt personnel à plus ou moins court terme.

Obtenir un prêt personnel pour vos dépenses imprévues ou vos achats coûteux apporte plusieurs avantages mais aussi quelques inconvénients :

  • il est flexible : si vous n’avez pas la capacité de rembourser un grand montant chaque mois, vous pouvez choisir de plus petites mensualités à remboursement sur une plus longue période. Par contre, plus vous étalez les mensualités et plus les intérêts seront élevés.
  • vous n’avez pas besoin de justifier vos dépenses auprès de la banque. C’est un risque à prendre pour la banque, ce qui explique les taux d’intérêts élevés.
  • le taux d’intérêts est toujours fixe, pas de mauvaise surprise donc, vous savez exactement ce que vous devez rembourser.
  • introduire une demande est très facile et vous recevez l’argent très rapidement.

Vous devez répondre à certaines conditions pour pouvoir profiter d’un prêt personnel :

  • être majeur (+18 ans)
  • être domicilié en Belgique

Etapes à suivre pour obtenir un prêt

Dans un premier temps, comparez les offres des différentes banques pour voir laquelle propose le taux d’intérêts le plus avantageux et les meilleures conditions. Pour cela, vous indiquez le montant dont vous avez besoin, la durée sur laquelle vous voulez rembourser et vous obtiendrez une simulation de prêt, qui vous indique les mensualités à payer selon le taux d’intérêt de plusieurs banques.

Vous introduisez ensuite votre demande auprès de la banque que vous avez sélectionnée. Pour cela, celle-ci vous demandera plusieurs documents :

  • photocopies de votre carte d’identité et de votre carte bancaire
  • contrat de mariage (séparation des biens) et/ou composition du ménage
  • dernières fiches de paie et autres justificatifs de revenus (allocations familiales, pension alimentaire, pension, chômage, mutuelle, revenus locatifs, contrats de bail, etc)
  • si vous êtes indépendant : dernier avertissement extrait de rôle et numéro d’entreprise
  • contrats de vos crédits en cours et tableau d’amortissement

La banque vérifiera votre capacité à rembourser selon vos revenus, votre situation familiale, vos dépenses fixes, etc. Vous allez ensuite signer le contrat auprès de votre organisme sous réserve d’acceptation. Vous bénéficiez d’un droit de rétractation de 14 jours.

Vous pouvez également souscrire à une assurance « solde restant dû ». Ce n’est pas obligatoire mais il est conseillé de se protéger soi-même et ses proches en cas de décès.

projet

Cas particulier

Si vous êtes interdit bancaire et donc fiché à la Banque Nationale de Belgique, il est toujours possible d’obtenir un prêt. Selon la législation, être interdit bancaire ne veut pas dire interdit de crédit. Mais il est nécessaire de régulariser votre situation lorsque vous souhaitez demander un crédit. Vous ne restez fiché à la BNB que pour une durée déterminée. Mais si vous avez réellement besoin d’un crédit dans ces conditions précaires, vous pouvez toujours éventuellement obtenir un crédit social. Il faut alors s’adresser à la Société Wallonne du Crédit Social (SWCS).

Vous pouvez également être fiché à la Centrale des Crédits aux Particuliers (CPP). Cette centrale enregistre tous les crédits conclus par des personnes physiques ainsi que les éventuels défauts de paiement relatifs à ces crédits. Elle est automatiquement consultée par les prêteurs avant tout octroi de crédit. Si vous figurez sur cette liste noire, il vous sera difficile d’obtenir un prêt car vous êtes perçu comme « mauvais payeur ».

Si vous êtes marié, vous êtes solidairement responsables l’un de l’autre. De ce fait, l’apposition d’une signature par chacun des conjoints sur le contrat de crédit est obligatoire pour que celui-ci soit accepté. Il n’est pas possible d’introduire une demande de prêt seul.

Si votre demande a été refusée, il existe différentes raisons. Si ce n’est pas dû aux cas précédents, peut-être votre budget n’est-il pas adapté à vos projets. Il peut paraître excessif compte tenu de vos revenus insuffisants ou irréguliers. Peut-être avez vous un profil dit « instable » : pas de job fixe, moins de 25 ans, sans garant…

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.