Prêt hypothécaire

En théorie, un prêt est toujours évalué sur un montant et un taux précis, à rembourser mensuellement sur une durée relativement longue, allant de 10 à 30 ans. Il nécessite une garantie de prêt sur le bien financé.

Il est accordé par un établissement de crédit (banque), un organisme financier spécialisé (courtier) ou une société de logement social régionale. Tous les établissements dignes de confiance sont répertoriés par le FSMA.

prêt hypothécaireIl nécessite un apport personnel entre 10 et 30% de la valeur du bien. Il est d’ailleurs recommandé de posséder 20% du montant. Cependant, un financement de la totalité de l’acquisition (coût d’acquisition du bien + frais de notaire + coût de la garantie) est toujours possible.

Il est souvent obligatoire de souscrire à une assurance décès (solde restant dû) et à une assurance habitation. Dans le cas où le prêt vous est accordé mais que vous ne possédez pas de CDI, ou si vous avez un emploi où vous devez garantir une certaine ancienneté (enseignant par exemple), vous devrez souscrire à une assurance perte d’emploi/chômage également. Si un malheur arrive, la mutuelle peut alors vous venir en aide. Ce ne sera cependant pas le cas si vous perdez votre emploi pour faute grave ou en cas de licenciement collectif.

Taux d’intérêts

Vous avez le choix entre contracter votre crédit à taux fixe ou à taux variable.

Un taux fixe restera identique jusqu’au terme du prêt
Avantage : vous savez exactement le montant à payer chaque mois. Pas de mauvaises surprises !
Inconvénient : si le taux baisse, vous devrez quand même payer vos mensualités selon votre taux de départ.

Un taux variable sera adapté une fois par an maximum. Il peut doubler par rapport au taux inital, mais peut également baisser considérablement.
Avantage : un taux variable n’apporte d’avantages que si le taux initial du marché est haut au moment du contrat.
Inconvénient : c’est une prise de risques. Il faut pouvoir assumer financièrement si le taux augmente.

Il reste tout de même possible de renégocier le prêt après un certain temps pour réduire les mensualités. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • faire un avenant au contrat
  • faire racheter le crédit par une autre banque : cela peut être avantageux si vous avez plusieurs prêts en cours. Toute banque digitale ou de quartier donne la possibilité de tout regouper pour payer une seule mensualité par mois avec un seul taux d’intérêt applicable. Vous ferez donc certainement des économies chaque mois. Une demande de rachat est gratuite et sans engagement, ça vaut donc la peine d’essayer.

Le taux de prêt hypothécaire varie généralement entre 1,52% et 1,78%.

Précautions

Le montant des mensualités à rembourser ne peut pas dépasser le tier des revenus nets de votre ménage. Les banques calculent vos moyens en fonction de votre taux d’endettement, c’est-à-dire le rapport entre entrées d’argent et charges fixes, mais aussi du « reste à vivre », l’argent restant pour les dépenses courantes. En Belgique, ce « reste à vivre » doit être d’au moins 800€ pour un isolé, 1200€ pour un couple et 300€ par enfant à charge.

Prenez donc bien connaissance de tous vos frais habituels, ainsi que des frais adjacents à l’achat de votre maison/appartement/terrain. Il faut tenir en compte les droits d’enregistrement, dont le montant dépend de votre commune ou de votre région. Les frais de notaire, frais de dossier à la banque et la prime de l’assurance vie solde restant dû doivent aussi figurer dans le calcul de votre budget.

Avantages

Lorsque vous achetez un bien immobilier, vous bénéficiez de certains avantages, notamment des aides régionales.

  • Prime à l’acquisition : aide financière d’un montant forfaitaire de 745€ octroyée par la Wallonie pour l’achat d’une habitation neuve ou existante. Grâce à cette prime, l’acquéreur peut obtenir une réduction des droits d’enregistrement à 0%.
  • Chèque-habitat : réduction d’impôts pour tout emprunt étalé sur au moins 10 ans. Il ne s’applique qu’aux revenus nets imposables inférieurs à 81000€ et il varie selon le nombre d’enfants et les revenus.

achat maison

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.